AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lenya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenya
Mordu
avatar

Messages : 127
Messages rp : 2
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 27

Identification
Âge: 19 ans
Statut: Combattante
Relations:

MessageSujet: Lenya   Ven 26 Nov - 19:42

Personnage prédéfini ? : Nan


Nom : N'en n'a pas
Prénom : Lenya


Âge :19 ans
Orientation sexuelle :Hétéro, par défaut : je n'ai pas vraiment eu le temps de me poser la question en trois ans surtout que j'étais plus occupée par ma vengeance qu'autre chose
Rang : Mordue
Statut au sein du groupe : Combattante


Physique :
J'ai l'apparence d'une fillette. Et oui ayant été mordue à l'âge de 15 ans cela ne pouvait pas être autrement. Quoiqu'il arrive j'aurais toujours cet air de petite fille pure et innocente. Mais je ne m'en plains pas, bien au contraire! Je l'accentue même, en ne mettant que des robes du style lolita de préférence blanche pour accentuer ma pâleur due à mon statut de vampire. C'est bien pratique pour piéger les humains. Ces êtres ne sont en effet pas du genre très intelligents. Ils ont toujours tendance à croire qu'une gamine est inoffensive ; beaucoup ont payé cette erreur de leur vie *sourire carnassier*.

Bref où en étais-je... Ah oui mon physique. Je ne suis pas très grande ; je ne mesure qu'1m56 mais c'est amplement suffisant puis après tout : «tout ce qui est petit est mignon» non?
Le seule aspect peu commode d'avoir été mordu aussi jeune est que ma physionomie n'a pas eu le temps de se développer. Je n'ai pas une apparence de femme grande, élancée et bien proportionnée. Non je suis petite, plutôt menue, n'ayant pas une poitrine très avantageuse. J'ai une poitrine naissante, une poitrine d'enfant quoi.
Sinon je suis plutôt belle, je suis une vampire après tout! Mon teint est d'une pâleur de craie, plus diaphane que n'importe quee humain. Et mon visage lui, est d'une splendeur inhumaine et dévastatrice. Vous savez ces visages qu'on ne s'attend jamais à rencontrer sauf, éventuellement, dans les pages coiffures d'un magasine de mode ou sous le pinceau d'un maitre ancien ayant tenté de représenter un ange. Ce visage est entouré par de long cheveux, tombant jusqu'au coude, presque aussi blanc que ma peau.

Mes yeux eux, sont plutôt grands et reflètent ma curiosité sans limite. Ils ont une couleur noisette/dorée qui jure avec le reste de mon visage si limpide. C'est la seule note de couleur qui se trouve sur mon visage. J'aime rappeler cette couleur en mettant du rouge à lèvre ou encore des bijoux de la même couleur.
Voilà, je pense que je vous ai dis le principal. Puis de toute façon vous pourrez vous faire vous même vos opinions sur mon physique lorsque vous me verrez ;).


Caractère :
Mon caractère... hm que dire... Mon trait de caractère le plus important doit être le sadisme. Oui on me dit souvent que je suis sadique ; surtout envers les humains : cette sale race! J'aime les voir souffrir ; ils sont là pour ça après tout! Moi détester les humains? Mais non voyons je les adore! Surtout les jeunes vierges. Je sais vous allez me dire que je fais dans le cliché. Mais c'est pas de ma faute si c'est vrai aussi ; leur sang est exquis. Celui des femmes venant d'accoucher n'est pas mal non plus, il a un arrière goût de lait... c'est délicieux. Oui j'ai toujours eu un goût prononcé pour le lait (d'aussi loin que je me souvienne). Cela n'est pas vraiment normal pour un vampire soit dit en passant.

Que dire d'autre sur moi... ah oui! Je n'aime pas particulièrement la foule. Je suis plutôt du genre solitaire. Cela doit être du au fait que j'ai du me débrouiller toute seule durant les premiers instants de ma nouvelle vie de vampire. Sans aucun souvenir de qui j'étais, d'où j'étais et de ce que je devais faire. Enfin bref on ne parle pas de mon histoire ici mais de mon caractère! Donc je continue...
Il y a une autre chose que je n'aime pas beaucoup faire : parler. Je dis ce que j'ai à dire ni plus, ni moins. Ce qui amène à un autre de mes aspects. Je suis plutôt franche. Je ne cherche pas à cacher ce que je pense. J'ai tendance à dire mes pensées et à réfléchir après aux conséquences. Ce qui m'a amené à plusieurs reprises dans des situations délicates. Mais on ne me refera pas. Puis je déteste les hypocrites! Tout ces faux-cul qui disent blanc devant les personnes et noir par derrière. Je ne supporte pas ça!

Que dire d'autre... c'est pas simple tout de même de ce décrire puis après tout vous le découvrirez assez vite mon caractère. Mais je préfère prévenir quand même : je suis assez impulsive. Je m'énerve un peu trop vite il paraît. Je passe du mode calme au mode colérique à une vitesse effarante. Toutefois ça ne dure pas très longtemps, la plupart du temps; ça redescend aussi vite que ça monte. Enfin ça dépend des personnes qui se trouvent en face...


Histoire :
La tâche serait facile s'il suffisait de raconter comment j'ai vécu dans une famille heureuse, loin de tout soucis. Mais il n'en est rien, strictement rien, tout est bien plus compliqué pour une seule raison : je suis née à 15 ans. Oui tout à fait et cela est du au fait que je n'ai plus aucun souvenir des années qui précèdent cet âge. Les seules choses dont je me souvienne sont : un homme (enfin c'est ce que je pensais à ce moment là), une ruelle sombre, une douleur intense et insupportable puis plus rien. Je me suis réveillée quelques jours plus tard (enfin c'est ce qui m'a semblé), seule et sans aucun souvenir. Notons tout de même que mes facultés à lire et écrire n'en ont pas été affectées, chose qui, en soit, m'a bien aidé. J'ai donc ouvert les yeux pour la première fois - enfin, la première dont je me souvienne en tout cas, dans cette ruelle. Tout était si clair, affuté, défini. J'étais capable de séparer chaque parcelle de la pierre des immeubles qui m'entouraient. J'aspirai alors une goulée d'air plus par habitude que par nécessité, ce geste me sembla bizarre. Après réflexion je compris pourquoi : je n'en éprouvais aucun soulagement. Je n'avais pas besoin d'oxygène. Mes poumons ne l'attendaient pas. Ils réagirent de façon indifférente à son arrivée. Si je n'en avais pas besoin, je l'appréciais. A travers lui, je goûtais une faible effluve de quelque chose de tiède, de désirable, de quelque chose qui aurait dû être humide mais qui ne l'était pas... Cet arôme déclencha une brulure dans ma gorge. Je perçus également le bruit d'une respiration. Cette arôme m'obsédait. Il réveillait en moi une soif telle qu'il m'étais insupportable de rester là alors que cette source de ce parfum promettait d'étancher la soif qui me dévorait. Dirigé par mon instinct, je me levai et me dirigeai vers la source de cette odeur. Je la trouvai : c'était un vieil homme, couché là dans la ruelle, habillé de vieux habits sales. Mais ma faim était telle que je ne pouvais faire ma difficile. Je me nourris donc, toujours dirigé pas mon instinct qui me disais de le mordre et de sucer son sang. Sang qui n'était pas très bon mais qui étancha ma soif. En tout cas qui l'étancha assez pour me permettre de réfléchir sans que ma gorge ne me brûle sans cesse. Je ne savais pas où aller, ni où j'étais d'ailleurs. Je suis sortie de cette ruelle et me suis retrouvée dans une grande rue remplie de ces êtres sentant si bons. Ils me regardaient d'une drôle de manière. Je n'ai pas compris tout de suite pourquoi jusqu'à ce que je vois mon reflet dans une vitrine de magasin. J'étais couverte de sang. Mon sang! Je me suis vaguement demandé pourquoi. En tout cas il fallait que je trouve des vêtements propres. Par chance je me trouvais dans une rue marchande. Malheureusement il était tard et tout était fermé. Mais il faut bien avoir des avantages à être un vampire. Oui j'ai compris que j'étais un vampire lorsque j'ai mordu ce vieillard. Bref. J'ai dévalisé un des magasins où j'ai trouvé une très belle robe blanche qui allait parfaitement bien avec mon teint. Je ne dirais pas que je n'ai pas eu de soucis... une bande de ces humains vêtus de bleu arriva. Bien sûr ces êtres n'étaient pas un problème pour moi non eux je m'en suis occupé sans difficulté. Le vrai soucis c'est qu'un autre vampire se trouvait dans les parages... peut-être celui qui m'a mordu je ne sais pas ; en tout cas si c'est le cas il n'a rien laissé paraître. Il ne semblait pas très content de ce que j'avais fait. Il m'a dit de le suivre. Je ne sais pas combien de temps je l'ai suivi. Mais lorsqu'il s'arrêta nous étions devant des ruines. Là une femme très belle mais un peu chétive m'expliqua qui j'étais et ce qui étais permis et pas permis en insistant bien sur le fait qu'on devait être discret.

Voilà pour le gros de l'histoire. Il me reste deux choses à préciser. Premièrement bien sûr je ne connaissais pas mon nom n'ayant plus de souvenir. Il fallait donc que je m'en trouve un. Mon prénom Lenya, m'est venu comme ça je ne sais pas vraiment pourquoi... peut être une réminiscence de mon passé...
Deuxièmement je ne pouvais pas vivre sans savoir qui j'étais. Je suis donc partie à la recherche de mon passé. J'ai alors découvert la raison de mon amnésie : j'ai été sauvée par un vampire qui a du me prendre en pitié lorsqu'il m'a vu étendu là sur la route à moitié morte. Mais vous ne savez pas le plus drôle non. La raison de ma présence sur cette route à moitié morte est que mes parents ont cherché à se débarrasser de moi en me renversant avec leur voiture. Pourquoi me direz vous. Simplement pour toucher de l'argent. En effet mon père qui venait de faire faillite avait mis sur moi une grosse somme d'argent pour mon assurance vie. Lorsque j'ai découvert ça, ça m'a mis dans une rage telle que je suis directement allée chez eux. Ces meurtriers avaient refondé une famille... ils avaient un petit garçon de 1 ans. C'est lui que j'ai tué en premier devant les yeux de ces êtres qui étaient autrefois mes parents. Puis je me suis délectée de leur sang...

Me voici maintenant, 3 ans et demi après ce massacre qui, loin de me calmer, m'a rendu agressive envers les humains.


Autre ? :
Oui, je dois vous parler de Varda mon seul véritable ami. Varda est un corbeau. Oui oui vous avez bien entendu, un corbeau. Je l'ai trouvé en me promenant seule dans les bois. J'aime me promener dans les bois seule. La nuit, les ombres, le silence... Enfin je vous parlais de Varda. Donc je l'ai trouvé seul, blessé et mort de faim. Pourquoi je ne le sais pas vraiment, mais je l'ai recueilli, nourri et soigné. Peut être est-ce à cause de mon histoire. Peut être me suis-je vu à travers lui. En tout cas depuis ce jour il ne me quitte plus et fait tout ce que je lui dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia
Originel
avatar

Messages : 1146
Messages rp : 42
Date d'inscription : 02/06/2010

Identification
Âge: 1947 ans.
Statut: Maître.
Relations:

MessageSujet: Re: Lenya   Sam 27 Nov - 1:03

Rebienvenue Léchouiiiiiiille !!!! x]
Bon bah il n'y avait pas de problèmes avant, et vu que tu n'as pas changé ton ancienne prez', bah y a toujours pas de problèmes o/

Donc : validée !

Tu peux donc...
Ouais non, j'te fais ta chambre directe en fait, pas besoin de (re)demander... xD
Mais tu peux remplir ta fiche d'Identification ! x3

Bon rp parmi nooous \o/

_________________

Amelia's Theme


Sign : Jezabell ♥️
Papaillon : Jack ♥️


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalition.bbfr.net
 

Lenya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: Préambule :: Les Personnages :: Présentations des Vampires :: Présentations des Mordus Validées-
Sauter vers: