AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je t'emmènerai en Enfer...ou pas [Itami et Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itami BlueMoon
Mordu
avatar

Messages : 200
Messages rp : 26
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 23

Identification
Âge: 598
Statut: Combattante
Relations:

MessageSujet: Je t'emmènerai en Enfer...ou pas [Itami et Shu]   Dim 12 Déc - 16:14

Thème musical du post: The GazettE-Nakigahara:

https://www.youtube.com/watch?v=1Dtpb5Kqbf4

Itami, comme à son habitude, déambulait dans la ville nocturne, parfois plus animée que le jour.
Elle ne vivait pas le jour, attendait le jour la nuit...Parfois, la Mordue se demandait à quoi rimait sa vie.
Toute à ses mélancolies habituelles, la Vampire passa devant une enseigne bien tapageuse.
l'AfterLife. Une boîte de nuit très branchée de la ville. Une énorme sono déversait dans le bâtiment et dans la rue les sourdes pulsations de la musique.
Haussant les épaules, Itami entra à l'intérieur. Après tout, elle avait les heures de la nuit à tuer avant de rejoindre son petit studio dans les ruines! Alors, pourquoi ne pas tenter de s'amuser?

Mais dès qu'elle fut entrée, la Vampire crispa ses mains sur ses oreilles, tant la musique était forte. Les réguliers de cet établissement devaient être à moitié sourds!
Mais l'ambiance tamisée, presque obscure, de l'endroit, plut tout de suite à Itami. C'est dans ce genre d'obscurité qu'elle se complaisait, ombre anonyme parmi d'autres ombres...

La Vampire demanda un soda, et aussitôt servie, elle alla s'assoir dans un coin de la boîte de nuit, non loin de la piste de danse. Assise sur la table au lieu de la chaise, elle sirotait sa boisson en regardant les couples et les groupes danser joyeusement sur une musique endiablée.

Elle observa durant quelques chansons un couple d'Humains qui dansaient, enlacés, sur un rythme lent, quelle que soit la musique.
La fille avait un petit sourire béat sur le visage, et les yeux fermés, elle se laissait aller contre le torse de son compagnon, l'accompagnant dans ses pas au milieu de la piste.
Son petit ami avait le regard dans le vague, fixant un point au dessus de la tête de sa fiancée. Une de ses mains caressaient négligemment les longs cheveux noirs de la jeune femme, dans un tendre geste protecteur.

Itami grinça des dents. Stupide couple de stupides Humains avec le stupide bonheur de leur stupide amour!
Sans trop savoir pourquoi, cette vue rendit Itami folle de rage! Pourquoi ces Humains avaient-ils droit à quelque chose qui lui était refusé depuis tout ce temps?

Elle posa son verre de soda sur la table, qui eut un petit tintement, inaudible avec tout ce bruit.
La chanson se finissait, et certains couples se séparaient déjà pour danser avec d'autres personnes. Quand les premières notes de la chanson d'après retentirent, Itami dressa l'oreille.

Itami avait eu l'occasion d'écouter l'évolution de la musique depuis quelques siècles, et elle avait une grande affection pour le rock.
Et là, quelques notes éléctros jouées tout bas, dansaient dans les oreilles de la Mordue, obnubilée par la musique.
Puis, une explosion de son. Une batterie et une guitare qui jouaient ensemble. Itami, le corps tendu comme une corde de piano, tentait d'entendre les moindres évolutions des notes par-dessus l'immense brouhaha ambiant.

Itami se mit inconsciemment à l'écoute de ce que la voix faisait résonner en elle: Elle la rendait triste, un peu mélancolique, mais en même temps, cette tristesse n'était pas totalement la sienne, mais n'était que l'écho de celle du chanteur. Itami, si elle avait pu, aurait serré le chanteur dans ses bras, tant cette mélodie la remplissait d'empathie.

Durant le refrain, il semblait que la voix pleurait. Mais pas seulement la voix, la musique entière semblait pleurer, soupirer, sangloter...

La Vampire eut l'impression que son cœur battait au même rythme que les notes de basse qui suivirent le refrain . Sans se rappeler s'être levée, elle se trouvait à présent au centre de la piste. Lentement, tout son corps se mit en mouvement, habitée par la mélodie. Sans musique, elle serait devenue folle...le chant, le piano et le rock faisaient parties des rares choses qui l'avaient empêchée de se mettre sur le chemin du premier membre de la Coalition qui passerait et de se laisser arracher le cœur...Oh bien sûr, depuis qu'elle avait rejoint le clan de Amélia, les choses s'étaient un peu améliorée, mais on n'efface pas des siècles de mélancolie en si peu de temps...

La suite parut aux yeux de la Mordue comme à travers un voile de brume. Elle se déhanchait dans un mélange cocasse de sensualité et de naïveté. Itami chantant n'est pas Itami. Itami dansant n'est pas Itami. Itami dansant, chantant ou pleurant n'est pas celle que vous aurez peut-être un jour l'occasion de connaître. Ce n'est plus qu'une ombre, qui n'existe plus que par sa voix, par ses larmes ou ses pas de danse.
La littérature Humaine a souvent posé la question de l'existence ou de la non-existence de l'âme chez les Vampires. Les Vampires eux-même ne possèdent pas vraiment la réponse à cette question, qui n'a au fond que si peu d'importance. Mais la seule chose certaine, c'était que dans ces moments précis, la Mordue et son éventuelle "âme" n'existait plus, passé,présent, futur, joies et peines, sang et larmes, tendus vers un seul cause, un seul but: se noyer, disparaître, se dissoudre dans un art qui la dépasse. Ne demandez jamais son nom à cette Vampire quand elle chante: elle l'ignore autant que vous...

C'était la fin de la chanson. La voix décrût, jusqu'à ne plus être qu'une sorte de murmure a capella.
Quand la Vampire revint à la réalité, elle réalisa que son visage était noyé de larmes.
Personne ne l'avait ainsi remarquée de la piste. Mais après tout qu'était-elle? Ombre parmi les ombres, souffrant en silence et pleurant pour que quelqu'un l'achève...

La chanson suivante commença, c'était un tube du moment sans aucun intérêt. Itami y était tellement indifférente qu'elle ne l'entendait même pas, toutes ses pensées tournées vers cette chanson.
Elle regagna sa table, et s'y assit de nouveau.

"Quand une chanson me plait, je perds vraiment tout contrôle..."

Les pensées de Itami étaient amères et moqueuses. Mais elle ne regrettait pas un seul instant de s'être donnée en spectacle ainsi. La musique était l'une des rares choses qui lui avaient permis de tenir tout au long de ses siècles sans devenir complètement folle. Alors, que pouvaient en connaître ces Humains, qui ne vivaient tout au plus que 80 ans, et qui pour la plupart ne considéraient la musique que comme un fond sonore agréable?

La chanson qui passait était tellement insipide que Itami se boucha les oreilles. Mais comment peut-on écouter une horreur pareille?
"Tu me fais trop pitié tu me saoules vas-y parle à ma maaaaaaain!"
La Mordue soupira. Mais qu'était-il arrivé aux artistes Humains, pour qu'ils en viennent à chanter de telles inepties?

Elle décida de se lever. S'étant remise sur les pieds, elle avait prit la direction de la sortie, quand un Humain maladroit trébucha juste devant elle. Par réflexe, Itami utilisa sa rapidité habituelle pour se placer hors du chemin de cet homme. Mais, dissimulé dans les ténèbres ambiante, elle cogna violemment une ombre qui se tenait là. A son contact, la Mordue frissonna: C'était un Originel....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je t'emmènerai en Enfer...ou pas [Itami et Shu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: La Ville :: Centre-ville :: Boîte de nuit : L'Afterlife-
Sauter vers: