AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je ne serai jamais ce que tu crois...(PV Itami et Issei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itami BlueMoon
Mordu
avatar

Messages : 200
Messages rp : 26
Date d'inscription : 18/08/2010
Age : 22

Identification
Âge: 598
Statut: Combattante
Relations:

MessageSujet: Je ne serai jamais ce que tu crois...(PV Itami et Issei)   Ven 18 Fév - 15:24

On ne peut pas dire que Itami soit pour le moins équilibré. On peut même affirmer qu'elle est...complètement dérangée.
La plupart du temps, cette Mordue, bien que pour le moins étrange, ne présente pas un danger immédiat, sauf pour les ennemis, bien sûr. Elle regrette chaque goutte du sang qu'elle à verser, même si elle ne parvient pas à se défaire de cette sale habitude de toujours dégainer avant de parler.
Mais certaines nuits...
Quand le Sang a une odeur plus agréable que les autres soirs...
Itami ne possède en elle plus la moindre trace d'une humanité qui était autrefois la sienne. Comme une défoncée qui réclame toujours plus de doses, elle perd toute conscience d'elle-même, et ne souhaite plus qu'une chose.
Jouer.

La Mordue n'est pas folle. Peut-être que cette folie inconsciente existe chez tous les êtres Humains, Loups, ou Vampires. Seulement, chez elle, elle est beaucoup plus forte, plus soudaine, plus violente.
Et dans ces instants, Itami est un chat. Un chat qui veut jouer longuement avec une souris. L'approcher avec la grâce habituelle qui est la sienne, et, tandis que la souris en question est trop fasciné pour imaginer prendre la fuite...
Lui briser les pattes une par une, se délectant autant de son sang que de la terreur pure visible dans ses yeux affolés.

Ce soir-là, justement, Itami traversait une de ces périodes de "chasse", comme elle se plaisait à les appeler. Elle avait quitté la ville dès la nuit tombée, chantonnant à voix basse dans la joie aveugle qui était la sienne. Elle était vêtue d'une longue robe noire de soirée, cintrée à la taille et fendue jusqu'en haut de la cuisse gauche. Elle allait comme à son habitude pieds nus, et ses katanas étaient à leurs place, dans les fourreaux attachés dans son dos. Itami se plaisait à entendre le bas de la robe glisser avec un chuintement feutré dans l'herbe qu'à présent elle foulait, interrompu parfois par le son sec du tissu qui se déchire sur une ronce. Sauvageonne habillée comme une princesse fugueuse, elle se dirigeait vers la proie, qui, même si elle ne le savait pas encore, l'attendait quelque part. Son instinct le lui disait.
Et l'instinct d'un monstre est infaillible.

D'ailleurs, celle-ci ne tarda pas à se présenter devant la chasseresse, qui passa une langue gourmande sur ses lèvres non maquillée. Le randonneur qui se trouvait là ferai très bien l'affaire pour ce qui l'occupait. Le sang de sportif est très sain, en général sans alcool et sans les autres saletés dont certaines autres aiment à se remplir. La proie de la Vampire était assise sur l'herbe, et, au chaud rès d'un feu, regardait les étoiles, la tête renversée en arrière.

Sans rien lui demander, Itami prit place à ses côtés. Avant qu'il ai pu le remarquer, elle lui murmura à l'oreille:*

-Belle nuit pour regarder les étoiles, n'est-ce-pas?


Le randonneur sursauta, surpris de se trouver en une telle présence alors qu'il n'aspirait qu'à la solitude. Que pouvait bien faire cette...top-model? en robe de soirée en pleine nature...et à cette heure-ci?
Sans lui laisser le temps de répondre, la Vampire posa sa tête sur son épaule, humant l'air de rien le magnifique parfum qui émanait de la peau de l'Humain. Elle sentait son coeur battre contre sa gorge comme un oiseau affolé, pris en cage alors que le chat s'approche de lui.

-On a du mal à croire que tant d'horreurs ont pu se produire sous un ciel aussi beau et calme...

Le randonneur, visiblement intrigué par cette étrange personne et par ces paroles toutes aussi énigmatiques, se redressa, et fixa la Vampire droit dans les yeux.

-Vous avez un problème, mademoiselle?Vous avez besoin d'aide?

Itami voulait jouer. Mais elle était un chat capricieux, et le jeu devait vite prendre fin pour laisser la place à l'exécution.
Sans un mot, la Vampire hocha la tête, et, prévenant, le randonneur la releva en la soutenant dans ses bras. Quand il fut certain qu'elle saurait marcher sans aide, il commença à s'éloigner en direction de la ville.
Itami resta en arrière, marchant plus lentement et dégainant ses sabres dans un geste qui relevait plus de la danse que du combat. Et quand le jeune homme se retourna, la vision d'une femme vêtue d'une robe de soirée déchirée en bas, au visage parfait à moitié défiguré par un sourire des plus effrayant, qui s'avançait sa direction, deux katanas se balançant au bout de ses bras lui sauta au visage. Son expression se liquéfia en une figure grotesque de la terreur, et, figé sur place, observe la mort joueuse s'avancer vers lui.

Celle-ci fut lente et jouissive, du moins pour la Mordue.
Elle n'eut pas le moindre problème à plaquer sa victime au sol. A moitié allongée sur lui, elle commença méthodiquement à planter ses crocs dans le cou fragile su jeune randonneur sans retenue. Elle ne faisait pas attention à la douleur qu'il pouvait ressentir, et au contraire, le long gémissement résonnait à ses oreilles comme une berceuse.

Itami arrêta quelques instants sa ponction pour se redresser et fixer l'Humain, dont les yeux remplis de larmes la suppliaient:

-Mais...Qui êtes-vous?

Sans prêter attention au petit corps fragile qui tremblait entre ses bras, la Mordue approcha ses lèvres de l'oreille du jeune homme, et murmura avec un sourire:

-Je suis un monstre, celui dont tu avais peur étant enfant et dont on t'affirmait qu'il n'existait pas. Un Vampire....


Quand Itami se remit enfin sur ses pieds, le jeune Humain était mort, et ses yeux vides étaient toujours tournés vers le ciel, comme juste avant qu'un monstre déséquilibré ne se mette sur le cours paisible de son existence...

Les sens de la Vampire, encore tout excités de par le festin qu'ils venaient de faire, sentirent soudain une autre présence. Un autre Humain était là.
Avec un sourire ravi, Itami se remit en chasse. Se pourrait-il que deux Humains alimentent sa folie ce soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issei Kazaku
Humain
avatar

Messages : 26
Messages rp : 1
Date d'inscription : 07/01/2011

Identification
Âge:
Statut:
Relations:

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais ce que tu crois...(PV Itami et Issei)   Ven 25 Fév - 1:28

Issei n'était pas vraiment un jeune homme comme les autres, en effet, mais malgré tout il essayait de s'intégrer dans la société d'aujourd'hui avec le plus de facilité possible. Il avait déjà réussit à trouver un logement ainsi qu'un travail, ce qui n'avait pas été chose aisé. Il suffisait maintenant de les garder.

Il était tard déjà, quand Issei pût enfin sortir de ce studio étouffant où il travaillait en compagnie de ces collègues. Cette journée lui avait semblait longue et interminable, tellement de gens affluaient pour lui demander de passer des auditions qu'il avait à présent la tête lourde de décisions. Pourquoi tant de monde lui proposait des films ? Il n'était qu'un débutant comme les autres après tout.. Enfin bon, ce n'étais pas le moment de se focaliser sur ça. La journée était enfin terminée et il allait pouvoir se permettre un peu de repos. Il commença à rentrer chez lui mais une envie soudaine lui vînt à l'esprit, pourquoi ne pas sortir ce soir ? Après tout, il était en week-end maintenant.

Il se dirigea vers un de ces bars, connut pour son alcool et son délicieux service avec la ferme intention de ne pas rentrer seul ce soir. Il passa sa nuit entouré d'hommes, à boire, discuter et rigoler mais finalement, il préféra rentrer seul. Ce n'était pas encore le moment. Le souvenir de son frère et de sa sœur, se câlinant et s'embrassant devant lui était encore trop frais. Quel vision choquante pour un enfant qui peut le changer aussi rapidement que la mort peut vous emportez, surtout quand il apprend ce qu'est l'inceste.

Il opta finalement pour aller se balader aux alentours de la ville, il faisait déjà nuit donc personne ne devrait être là. Il avait besoin d'être seul, encore une de ses phases où il allait pouvoir méditer en silence et réfléchir au commencement de cette vie misérable qu'il n'avait jamais demandé. Il marcha longuement, traversant toutes sortes de rues plus ou animées et plus ou moins sombres, sans que personne ne soit gêné de sa présence.

Il entra dans la forêt et marcha un peu avant de trouver un rocher éclairé par la lune. Il s'y assis un moment et commença sa longue réflexion. Depuis sa naissance, où il avait causé la mort de sa mère, jusqu'à la disparition de son père puis enfin, la découverte que ses soit disant parents étaient en fait, son frère et sa sœur. Puis enfin, son arrivé et ici, et le début de sa nouvelle vie. Tout cela n'était vraiment qu'une histoire écrite sur une feuille de brouillon, un ravachis de connerie.

Soudain, il se mit à entendre des voix. Un homme qui hurlait. Tiens ? Cette endroit n'était donc pas désert ? Lui qui voulait se reposer tranquillement et dans la solitude la plus total, c'était raté.. Il se leva et se dirigea vers l'endroit d'où venait les cris quand tout à coup, un grand silence plana dans l'air. Que venait il de se passer ? Issei farfouilla parmi quelques buissons et aperçu enfin la cause de son dérangement.

Il aperçu une femme assez jeune, elle devait peut être avoir son âge, vêtue d'une longue robe noir fendue. Elle tenait un homme entre ces petits bras, il avait l'air comme mort. Du sang.. Il y en avait partout. Putin, mais c'était quoi ça ?! Sans chercher à comprendre, Issei s'enfuya en courant, traversant les buissons et esquivant les racines, à la recherche d'un quelconque endroit où se réfugier, la vision d'horreur qu'il venait de voir, l'ayant terrifié jusqu'au plus profond de son être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je ne serai jamais ce que tu crois...(PV Itami et Issei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: Périphérie :: Plaines-
Sauter vers: