AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Katsuo Issey pour vous servir | Fiche terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katsuo Issey
avatar

Messages : 4
Messages rp : 0
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Katsuo Issey pour vous servir | Fiche terminée.   Sam 19 Fév - 16:11



Nom : Issey
Prénom : Katsuo


Âge : 25 ans (19 d'apparence)
Orientation sexuelle : Hétéro aux dernières nouvelles.
Rang : Mordu
Statut au sein du groupe : Espion


Physique :

Le jeune vampire affectionne particulièrement les vêtements de type foncé. Il opte généralement pour des pantalons étroits, sculptant sa silhouette aussi fine qu'une branche. Ses t-shirts sont généralement décorés d'écritures diverses, de slogans amusants ou même de dessins incompréhensibles. Il se promène toujours avec sa veste coupée, col relevé. Elle lui donne un air de grand homme ce qui a le don de faire fuir un peu plus ses interlocuteurs. De plus, ses chaussures renforcent cette impression de grandeur. Noires, bien cirées et pointues au bout, laissant entendre un léger clapotement sur les pavés lorsqu'il marche. Il ne porte pas vraiment d'accessoires si ce n'est une ceinture en cuire noire elle aussi et un bandeau dans les cheveux les jours ou se coiffer lui est trop pénible. Il ne porte aucun tatouage et/ou piercing.
Oh, j'allais oublier ! Il porte souvent des mitaines et... Un cache-oeil, tel un pirate. Pourquoi un cache-oeil ? Vous ne tarderez pas à le savoir.

Il est plutôt grand. Il ne mesure pas loin d'un mètre quatre-vingt pour uniquement une cinquantaine de kilos. Autant dire que c'est une brindille. Ses cheveux sont très souvent en bataille, il ne passe que rarement le peigne dedans. Comme dit précédemment, il se coiffe d'un bandeau les jours de flemme. On peut qualifier leur couleur de rouge ou de roux mais lui préfère dire cuivré ou encore "rouille". Ils sont un atout même s'il ne l'a encore jamais remarqué. Les traits de son visage sont fins et peuvent laisser croire à une certaine dureté, surtout dans le regard. Katsuo ne fronce presque jamais les sourcils et fixe la personne qui lui parle, dans les yeux. Ses yeux à lui sont verts foncés ce qui, une fois de plus, joue pas mal sur l'effet dégagé. Tandis que les yeux bleus font rêver et voyager au travers de mille et un paysages, les yeux émeraudes du jeune homme sont presque signe de noblesse et de notoriété. Seul une lueur les habite, celle du sang que son corps quémande à chaque seconde. Katsuo se tient la plupart du temps bien droit, s'appuyant de temps à autre contre un mur, un air désinvolte sur le visage. Ses gestes sont fluides, rapides et confiants. Son sens de la vue est aiguisé, autant dire que c'est un atout pour faire gonfler la confiance. Ses os sont fins, eux aussi et donc, sa silhouette générale peut paraître frêle et capable de se briser comme du verre et pourtant... Ses membres sont pratiquement impossibles à briser, la force qui l'habite est indéniable. Hors mis la marque sur son omoplate, Kat' a sur le coin de la hanche une cicatrice bien marquée. Vieux souvenir d'un ours chassé une nuit alors qu'il était affamé.


Caractère :

Katsuo est un jeune homme de type gentil au départ. Gentil voire trop bon. Dans sa vie d'humain, il a toujours été le premier à se faire avoir par des gens douteux, profitant de sa bonté et de son innocence. L'une de ses qualité est notamment le fait qu'il a le coeur sur la main. Malgré qu'il ait perdu toute notion de l'amour ou autre sentiment fort, il n'en reste pas moins généreux. C'est un jeune homme stoïque, qui ne laisse rien paraitre et qui semble même, au premier abord renfermé sur lui-même et antipathique. Il est certes froid mais il suffit de creuser pour s'apercevoir qu'il est méfiant et juste timide. La pire chose résidant chez Katsuo est sans doute aucun ce côté bipolaire qu'il possède depuis sa plus tendre enfance. Son humeur peut passer du noir au blanc en une seconde. Un coup il sera le Katsuo adorable, jovial et amusant pour se transformer la minute d'après en un monstre sanguinaire, pouvant tuer tout ce qui se présentera e travers de son chemin. Malheureusement, personne -même pas lui- ne peut prédire quand, quoi, qu'est-ce qui provoque en lui ces sautes d'humeur. Lui, il ne s'en préoccupe pas vraiment car il n'estime pas ce défaut comme une chose pouvant nuire à son existence. Il est comme ça et il pense qu'on doit l'accepter comme il est, enfin... Presque.

Katsuo est un homme humble, malgré son physique avantageux. Il sait qu'il peut plaire aux petites écervelées ignorant tout de son vrai lui mais il n'en profite jamais et il ne s'en vante pas, que du contraire. A côté de ça, il n'a aucun scrupule. Et combien de jeunes filles n'a-t-il pas repoussé leur lançant des insultes à la figure ou encore dénigrant leur silhouette disgracieuse ? En toute franchise il ne les compte plus. Il lui arrive même de plaire aux garçons mais, n'ayant jamais vraiment vécu l'amour dans son adolescence de petit humain banal, il n'a donc pas encore exploré cette facette de sa personnalité.

Katsuo se tient plutôt à l'écart de la population générale mais il n'est pas contre le fat de faire de nouvelles connaissances, surtout si elles appartiennent à son clan. Il reste assez ouvert. Malgré la presque disparition de ses sentiments, Katsuo n'en est pourtant pas moins un grand rêveur. Depuis sa plus tendre enfance, il nourrit des projets d'avenirs glorieux. Au début de sa transformation, il avait perdu le gout de tout, ne sachant pas quoi faire de la vie éternelle qu'il s'apprêtait à affronter. Pourtant, il ne fallut pas moins de temps pour qu'il retrouve le gout de vivre, réalisant alors que son éternité était une chance qu'il pouvait saisir pour réaliser absolument tout ce dont il aurait envie et ce, sans grand risque de mort. Contrairement aux autres, lui ne vise pas un avenir en famille, des enfants pour assurer sa descendance... Non. Kat' rêve simplement de revenir aux sources, de vivre une vie "sauvage" parmi les siens. En gros, de devenir un vampire hors d'atteinte, vivant dangereusement et loin de la civilisation. A le voir, on pourrait presque le confondre avec un humain et, l'air de rien, ça le gêne. Certes sa peau est pâle et durcie. Certes ses canines sont aiguisées mais n'existe pas d'humains blancs aux canines pointues ? Malheureusement, son physique ne changera plus jamais, l'emprisonnant ainsi dans un corps d'adolescent. Ce qu'il craint le plus est sans doute de se fondre dans la masse, réagissant ainsi comme les humains qu'il considère comme des moins que rien. Ressentir à nouveau l'amour, la déception, la tristesse, la douleur... La haine, aussi étrange que cela puisse paraître, il n'a aucun mal à la ressentir. D'ailleurs, à part ce sentiment, il ne ressent pas grand chose d'autre. C'est en effet ce sentiment qui le pousse à vivre, à tuer, à rejeter les autres. Sans ça, il se demande bien ce que la vie lui offrirait. Serait-il "ami" avec tous ? Non, l'amitié non plus, il ne connait plus, tout comme la confiance et cette impression de sécurité. Dans son monde à lui, la pyramide de Maslow est réduite à néant. Seule la première base compte autrement dit : les besoins physiologiques. Plus simplement se nourrir. Les besoins d'affection, de sécurité et autres n'existent pas. Ni même l'accomplissement de soi. Une fois la chaîne brisée, il est impossible de gravir les échelons suivants.



Histoire :

CHAPTER I ; La naissance du mal


Katsuo est né de parents normaux, autrement dit non-vampires. Nous ne nous attarderons pas des heures sur sa naissance, sa vie de petit enfant roi adoré de ses parents et sa vie de fils unique. Disons juste que depuis son plus jeune âge, Kat' a toujours été étrange. Enfin, du moins, c'est ce qu'il paraissait aux yeux des gens. Déjà attiré par les ténèbres, l'analyse des rêves et le surnaturel, il se voua une passion certaine à la lecture. Il lisait de tout. Enfin, surtout des bouquins sur des sujets tels que l'astronomie, l'évolution humaine, les superstitions, l'astrologie aussi. Réticent à la science, il évoluait dans la fatalité humaine. C'était un enfant renfermé, très pensif. Bien souvent, lorsque le monde autour de lui semblait s'accélérer et avancer à une vitesse folle, lui restait là sans bouger, subissant presque sa propre vie. A l'école pourtant, il se faisait facilement des amis, mettant de côté ses croyances afin de s'intégrer au mieux dans la vie active. D'ailleurs, il se construisit un empire secret, que seul lui connaissait. Jamais il ne parlait de ses réels gouts aux autres. Aux adultes, aux petits camarades de sa classe. Il se forçait à raconter des choses de gamins de 8 ans moyens. Lorsque son institutrice lui demandait ce qu'il avait aimé faire le week-end, il répondait :

- Oh, j'ai regardé la télévision et j'ai été me balader avec mes parents. Mon père m'a emmené à la pêche avec lui, c'était super !

Or, il n'en était rien. Ses week-ends, il les passait à lire, à expérimenter des choses dans sa cabane. Ses parents aussi restaient très discrets à ce niveau. Ils étaient bien au courant mais ils préféraient laisser le plaisir de leur fils intact.

C'est alors qu'à l'adolescence, le temps fut venu d'entrer dans une nouvelle école, là où il pourrait déjà plus se permettre de partager ses gouts et ses passions, se trouvant peut-être même des amis "comme lui". Son but était de devenir astro-physicien et pourquoi pas, changer les vision du monde. Ses options étaient scientifiques et il travaillait d'arrache pied pour obtenir des notes correctes. Il n'a jamais été le premier de classe ou l'intello de service, d'ailleurs, il lui arrivait même d'être en dessous de la moyenne dans certaines branches. Malgré tout ça, malgré son groupe d'amis plus ou moins autant intéressés que lui, il restait très discret. Silencieux et observateur. L'amour ? Il n'en voyait pas l'utilité alors les filles qui l'approchaient avec ce petit air aguicheur laissant aller à des pensées perverses, il se faisait un malin plaisir à les recaler à l'entrée. Désolé les mijoles, c'est soirée classe aujourd'hui, et pour vous, y a encore matière à travailler. Il se faisait tranchant, froid et peu scrupuleux. Il va de soi que toutes ses prétendantes ont crié au scandale, hurlant à gauche et à droite que ce Katsuo Issey se prenait pour le roi du monde, qu'il jouait de son physique de Dieu pour les humilier et qu'en plus de ça, il avait la grosse tête. Elles étaient loin du compte mais lui s'en amusait. Après tout, il n'avait jamais cherché à plaire, à séduire ou même à conquérir une quelconque fille. Quoique, il y en avait une au lycée qui avait cette particularité. Laquelle ? Il ne savait le dire lui-même. Juste un léger frisson, une fine gêne lorsqu'elle passait à côté de lui. La seule sans doute qui ne semblait lui accorder aucune importance. Peut-être croyait-elle aux rumeurs, peut-être pas. Ce qui était certain -et que Katsuo ignorait- c'est que cette jeune fille l'admirait secrètement, trop timide que pour lui adresser un seul regard. C'était sans doute cela qui plaisait au jeune Japonais. La discrétion, la grâce et la politesse extrême dont faisait preuve celle qui le tentait indirectement. Ceci dit, il est important de rappeler que Katsuo ne lui accordait pas un culte caché, loin de là. D'ailleurs, il ne pensait même pas à elle en dehors des cours ni même durant la journée. Cela lui faisait juste un drôle d'effet en l'apercevant. Elle par contre, c'était une autre histoire...

C'est alors qu'à l'âge de 19 ans, tandis qu'il se promenait la nuit au bord d'une route déserte, le jeune garçon se fit attaquer. Tout débuta par un coup violent dans le dos qui le fit chuter et rouler sur l'asphalte froide et humide. Ses yeux se fermèrent par instinct et sa respiration se bloqua sous l'effet de la douleur. Alors qu'il se positionna avec tout le mal du monde sur le dos, il rouvrit les yeux et vit juste au dessus de son visage un homme. Un homme d'une pâleur extrême dont les yeux rouge sang flamboyaient même à travers l'épais nuage de brume. Kat' n'en fut pas mois effrayé et par réflexe, lança son genou dans le ventre de la créature qui semblait vouloir sa peau. Erreur fatale. Les os de son genou se broyèrent en moins d'une seconde, réveillant en lui un douleur encore plus atroce que la précédente. Celle-ci lui arracha un cri qui eut le don de faire fuir les oiseaux et hiboux paisiblement endormis dans les arbres de la forêt avoisinante avant ça. La peau de cet homme était dure comme un roc, Katsuo compris donc qu'il n'avait aucune chance de blesser ou même de faire mal à son adversaire. Ce qu'il ne comprenait pas c'était pourquoi il était en train de se faire attaquer, comment tout cela était possible et qui était-il. L'attaqué sentit les cheveux de son agresseur lui frôler le visage puis le cou. Il se débattait toujours, nourrissant l'espoir de fuir ou au pire, de lasser celui qui l'immobilisait aisément et avec amusement. Inutile d'appeler à l'aide, il n'y avait plus un rat ici à cette heure. Avec rapidité et agilité, l'être au regard de braise planta ses crocs dans la peau molle et chaude de Katsuo. Nouveau cri, nouvelle douleur. Son sang se faisait aspirer comme le jus d'un fruit frais. Ce jus savoureux, chaud et rougeoyant rassasiant toujours plus l'affamé. Peu à peu, Kat' se sentit faiblir. Sa voix se tut et ses yeux roulèrent, des tâches noires firent leur apparition dans l'imaginaire de l'adolescent jusqu'à ce qu'il tombe dans le néant complet. Plus rien, plus un bruit, plus de douleur. Ses membres étaient comme endormis -en vérité juste vidés de leur sang. C'est alors qu'il sentit un liquide chaud lui traverser la gorge. Un gout de fer rouillé éveillé ses papilles et ce qui lui restait de conscient. Il comprit alors que la créature qui venait de l'attaquer lui offrait son sang et donc... le sauvait ?

Plus tard, il se réveilla dans une chambre surchauffée, la tête endolorie, massacrant son cerveau à coup de massue. Il se rendit compte dans l'instant qu'il ne voyait plus que d'un oeil. Était-il crevé ? par chance un miroir se trouvait sur la table de chevet. Il s'en saisit et pu remarquer que l'un de ses deux yeux se dirigeait avec maladresse dans tous les sens, ne trouvant pas un point à fixer. En fermant celui qui paraissait encore actif, il se rendit compte qu'il avait perdu la vue du côté droit. Il remarqua en même temps deux points mauvetés dans le creux de son cou, du même côté que son oeil aveugle. La déduction fut rapide.

A l'heure actuelle, Katsuo a trouvé sa place. Il est un espion, surveillant son clan et les clans voisins afin d'obtenir le plus de renseignements possible. Ce n'est pas chose facile mais la survie et la sécurité priment, poussant tout être doté de bon sens à exécuter les actes nécessaires. C'est lors de ses heures de garde qu'il se sent le plus libre, qu'il éprouve cette sensation ultime qu'est "la vie sauvage" telle qu'il la rêve. Il peut presque ressentir le danger approchant, à l'affut du moindre bruissement, ses sens sont en éveil afin de détecter la moindre trace d'intrus, de la moindre information à colporter aux supérieurs. Vu comme ça, on pourrait penser qu'il était fait pour être combattant, dans le feu de l'action. Mais en réalité, il n'en n'est rien. Ses sens développés à outrance et son perfectionnisme font de lui un bon espion, certes parfois un pu fainéant mais très compétant et d'une efficacité sans pareille. D'ailleurs, déjà en tant qu'humain, il pratiquait des chasses à l'homme avec ses amis. Les soirs ou l'air frais et la douce rosée manquaient à l'appel. Il était très doué, se concentrant principalement sur son ouïe pour repérer les traces des traqués.

Concernant sa vie sociale et affective, il n'en a que peu, vivant confiné avec lui-même. La soif de sang est bien entendu pesante mais il arrive à se gérer. Il s'est toujours dit que le mental pouvait surpasser bien des choses et il lui arrive parfois de ne pas penser du tout à se nourrir. Or, au bout d'un temps, des signes physiques évidents font leur apparition, obligeant le jeune vampire à faire de faibles massacres. Mais étant donné qu'il n'a aucun scrupule pour rien du tout, la culpabilité ne l'envahit jamais. Il se lèche les babines d'un air satisfait et repart de plus belle pour de nouvelles nuits, plus endiablées encore que les précédentes.

Tout contact avec sa famille est coupé. Sans explications, il a disparu de leur vie et se demande encore aujourd'hui ce qu'ils sont devenus ? S'ils vivent encore ? Et surtout, qu'ont-ils bien pensé de son départ précipité ? Il aurait aimé rester quelques années auprès d'eux ou encore leur expliquer la vérité. Leur dire au revoir, les saluant d'un dernier baiser et leur avouer qu'ils étaient sans doute aucun les seuls êtres qu'ils ne mordrait jamais. Il a déjà pensé à les retrouver. Ce serait chose facile pour lui, mais il préfère rester fidèle à lui-même, à son clan et à Amélia. Il préfère accomplir son devoir avec la tête haute, quitte à subir le poids lourd des regrets toute une vie bien que la sienne soit éternelle...




Autre ? :

Krrr, krrr. Roger, roger. Rien à signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia
Originel
avatar

Messages : 1146
Messages rp : 42
Date d'inscription : 02/06/2010

Identification
Âge: 1947 ans.
Statut: Maître.
Relations:

MessageSujet: Re: Katsuo Issey pour vous servir | Fiche terminée.   Dim 27 Fév - 13:26

Bonjour Kat', et bienvenue officiellement ! ^^
Bon, désolée pour le retard, mais je t'avais prévenu à ce propos :3

Alors !
Déjà niveau nombre de lignes : pas de soucis ; de même, niveau fautes.
Mais il y a quelques petites choses qui nous déplaisent avec Zaza. Ou qui nous gène en tout cas, au niveau de l'histoire ! :3
  • Alors certes, étant plus ou moins morts, les Vampires sont relativement "durs", mais nous ne les concevons pas comme étant aussi dur que la roche, si bien que projeter son genou dans le ventre d'un vampire ne peut entraîner de tel dégât sur un pauvre genou oo
  • Ensuite, il ne peut pas perdre la vue de la sorte... Le sang de l'originel est censé le rétablir. Donc ce qui pourrait être plausible, c'est qu'il perde la vue un certain temps avant d'être transformé :3
  • Par ailleurs, au sujet de ton arrivée dans le clan d'Amélia. Tu dis en faire partie, pas de problème, mais on ne sait trop comment tu arrives. Ou plutôt, j'en ai une vague idée mais disons que ce serait à expliciter x3
    Donc en fait, Kat' pourrait être dans le clan d'Amé simplement parce que l'Originel qui l'a mordu en faisait lui-même partie. A partir de là, il est resté dans le clan et s'est fait une place d'espion... mais ce n'est qu'un exemple :)
  • Enfin, tu te dis Japonais, or l'histoire se déroule en Europe. Sauf erreur, il n'y a pas d'histoire de déménagement ou quoique ce soit (ou alors avec Az', on a eu une absence, ce qui peut arriver oo), donc le plus simple serait de dire, dès le début, que bien que né de parents japonais, il vit en Europe. Ou quelque chose comme cha °°

Walàààà, bon courage pour les modifications et nevacances si t'es pas déjà partiiii <3

_________________

Amelia's Theme


Sign : Jezabell ♥️
Papaillon : Jack ♥️


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coalition.bbfr.net
Katsuo Issey
avatar

Messages : 4
Messages rp : 0
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Katsuo Issey pour vous servir | Fiche terminée.   Ven 4 Mar - 14:44

Pas de soucis ! J'éditerai ça dès que j'aurai un peu de temps.
Et merci pour les précisions au niveau de son oeil, je trouverais bien un truc haha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Katsuo Issey pour vous servir | Fiche terminée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Katsuo Issey pour vous servir | Fiche terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: Préambule :: Les Personnages :: Présentations des Vampires-
Sauter vers: