AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwan Bradley
Humain
avatar

Messages : 29
Messages rp : 7
Date d'inscription : 04/09/2010

Identification
Âge: 23 ans
Statut: Aucun
Relations:

MessageSujet: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   Mar 22 Fév - 21:12

    Centre Commercial - 12:29

    Midi... Étais-ce le matin où l'après midi? 12 heures piles, comment savoir exactement... Jeter un coup d'œil à sa montre pour vérifier les secondes... Douze heures et trente neufs minutes... L'après midi. C'est beaucoup plus simple vu sous cet angle. Les claquements incessants des pas résonnaient dans tout l'établissement, aussi spacieux soit-il. Que peut-on contre des semelles entrant en collision toutes les secondes contre un sol? Tout était parfaitement aménagé pour que ce son nous agresse d'autant plus les oreilles, salopards d'architectes... C'est sûr que eux ne viendront jamais ici, qu'est-ce qu'ils s'en fichent de ça... En plus, les passages sont trop étroits, à trois ça passe, à quartes ça casse... Si on prends en compte le fait que dans chaque boutiques et surtout à cette heure-ci, les gens s'agglutinent. Surtout dans les restaurants, les cafés et autres endroits où l'ont peut venir se remplir la panse. Évidemment après, chacun ses techniques pour éviter la foule. En sachant que tout le monde, tout du moins la majorité vont dans les endroits où la nourriture et la plus grasse, il est déjà plus aisé de trouver un endroit pour manger tranquillement. Après, l'autre problème et de trouver cet endroit, là c'est encore un problème coriace. Surtout qu'ici encore, grosse faute des bâtisseurs, les enseignes de ce genre d'endroit sont très souvent cachée par la foule. Seule solution... poser son cul et attendre que la foule ardente migre à un autre endroit, le problème c'est que cela peut prendre des heures en restant positif. Trouver un banc par contre, c'est un problème assez simple à résoudre, un banc propre, s'en est un autre mais plus complexe. Erwan, lui, avait plus où moins résolu ce problème. Le seul truc, c'est qu'à trois sur un banc , ça devient de la gymnastique. Tentant vainement de trouver une position par trop compromettante et gênante il jetait des regards distrait aux personnes assise autour de lui. A sa droite il avait comme voisin de banc un vieil homme, chose qu'il venait de voir. Il tourna la tête de l'autre côté pour regarder le où la malchanceuse, une malchanceuse en l'occurrence. C'était une jeune femme plutôt jeune, du même âge que lui d'après ses estimations. Erwan regarda discrètement la place qui restait entre elle et l'accoudoir. Oh la radine, il restait bien la place de mettre ses deux pieds. Son visage dévia rapidement vers celui de la jeune femme, lui adressant un regard l'air de dire "Pas de chance" et se poussa sur le côté, compressant la jeune femme mais laissant de la place au vieil homme. Voyant que celle-ci le regardait d'un air totalement atterré. Erwan soupira et se colla plus à l'adossoir du banc, laissant ainsi à la jeune femme la vue du vieil homme.

    Evidemment, cette mégère s'en contre fichait du pauvre vieil homme, et si Erwan n'en avait pas une preuve concrète il en fût certain lorsque celle-ci se remit à le pousser sur le côté. Quelle idiote, et l'amabilité dans tout ça? Enfin, à ce niveau là ce n'était même plus envisageable l'amabilité... Erwan soupira et se releva en soupirant, agacé mais plutôt chanceux de ne pas être entré en collision avec le vieil homme. Bon, il n'avait plus qu'à aller se changer les idées dans une boutique... Tout du moins s'il arrivait à y parvenir sans encombres. Point positif; la foule était de moins en moins abondante et le passage était maintenant possible, non sans risques certes. Erwan était loin d'être gros, certes, mais le chemin était semé d'embûches et surtout, sa vue était difficile avec ses lunettes de soleil. Il préférait néanmoins cela que de montrer ses yeux dans un lieu public, à vrai dire c'était toujours une chose qu'il évitait de faire. De peur des réactions des autres. Il est vrai que cette couleur d'yeux était surtout très présente voir omniprésente chez les vampires, ceux-ci provoquant des hostilités chez la plupart des humains. Il préférait ne pas se faire repérer, c'était préférable pour lui. S'avançant en évitant les fous furieux qui couraient comme des dératés, faisant tomber de nombreuses personnes. Bien évidemment, c'est à peine s'ils leurs jetaient un coup d'œil, ils continuaient simplement leurs course. Erwan vit de cette personne une petite fille s'affaler à terre en sanglots. Rapidement il alla dans sa direction, enfin rapidement, trentes secondes étaient rapides pour parvenir à rejoindre la petite fille en slalomant entres les personnes. Lorsqu'il fût à sa hauteur il s'accroupit pour se mettre à sa hauteur, vu la réaction de la petite elle devait être assez surprise. Le jeune homme attrapa les épaules de la petite fille et la releva sans mal. La mère de la petite fille fût surprise qu'il l'aide mais le remercia. Elle devait être surprise de trouver quelqu'un comme ça au milieu de tout ce monde.

    Erwan reprit son chemin, replaçant quelques unes de ses mèches au sommet de son crâne. Pas comme les coqs qui secouaient la tête pour déplacer leur frange, étaient-ils tant feignant pour le faire eux mêmes avec leurs mains? Enfin bon, encore des choses auxquelles il ne s'intéressait pas. Pour l'instant la seule chose à laquelle il songeait était de trouver une "planque" pour se mettre à l'abri quelques instants. A force il se demandait pourquoi il se tuait à venir, à cette heure-ci. Erwan poussa un soupir de soulagement, il s'était frayé un chemin jusqu'à un magasin, vêtements... Bon ça va, sa présence ici pouvait passer. C'est sûr que la plupart des magasins sont aussi des magasins de vêtements. Se disant qu'il valait mieux joindre l'utile à l'agréable il se mit à marcher en observant, pensif. Il préférait rester là que d'avoir à refaire face à la foule. A force il commençait à oublier pourquoi il était venu ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lamaze
Coalition
avatar

Messages : 17
Messages rp : 10
Date d'inscription : 22/12/2010

Identification
Âge:
Statut:
Relations:

MessageSujet: Re: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   Mer 23 Fév - 0:45

_________________



- Le milieu de la journée. En tant que gros masochiste, c’est en cette heure désagréablement mouvementée qu’Evan décida de faire quelques petites emplettes au Centre Commercial. Un jean et un tee-shirt gris sur lequel sautillait sa plaque militaire à chacun de ses pas. Voilà la tenue qu’il arborait en ce jour. Il avait alors quitté son appartement sur les coups de onze heures. Au milieu de son chemin, il acheta un sandwich qu’il engloutit sur le chemin. Il arriva alors environs vingt minutes plus tard -puisqu’il n’aimait pas du tout les transports en commun et préférait de loin marcher- devant le centre commercial qui dégageait déjà un fort brouhaha. Il s’immobilisa alors devant la porte, l’activant bien sûr toutes les secondes. Il poussa un long soupire avant de se faire réprimander par la sécurité qui se plaignait qu’il utilise inutilement cette porte automatique. Il ne dit pourtant rien, mais son agacement était grand et se traduisit par un lourd regard dédaigneux.

- Il s’aventura enfin complètement dans cette fausse aux lions, agitées, palpitante, et extrêmement agaçante. Pourquoi était-il venu ici ? Qui plus est, consciemment ? Lui même ne le savait pas réellement. Il savait seulement qu’il avait besoin de dépenser de l’argent. D’autant plus que son manque de vêtement commençait à lourdement se faire sentir, et sa commode semblait elle même crier famine. Voilà, se remémorant ces deux facteurs, il savait à présent précisément pourquoi il se trouvait ici, à littéralement se battre pour respirer. Il savait pourquoi il était ici oui, mais pourquoi diantre avait-il choisit cette heure d’affluence ? Allez savoir. Certainement son côté casse cou, sa recherche d’adrénaline ! Ou tout simplement son manque de bon sens. Et c’est certainement cette dernière option la seule et véritable raison.

- Soit, le voilà à présent happé par la foule, essayant nerveusement de s’en dépêtrer. Au bout de cinq longues minutes -qui lui parurent durer quelque chose se rapprochant de l’éternité- il réussit enfin à atterrir dans une boutique, aussi miraculeusement que bruyamment. Il observa rapidement autour de lui, et vraisemblablement, avec une chance d’on ne sait quoi, il s’était retrouvé dans un magasin de vêtement. Enfin un semblant de soulagement, ce qui lui valut un long soupire.

- Il s’aventura alors dans le rayon masculin, n’ayant pas d’idée réellement précise en tête. Se contentant simplement de traverser du regards chaque recoin, chaque vêtement. Un vendeuse vint alors à sa rencontre en lui proposant son aide d’une voix affreusement mielleuse et agaçante. Evan se retourna alors brusquement en la fixant avec sévérité. Il prit alors un ton tous aussi mielleux que le sien, par simple moquerie :

« Non mademoiselle, je n’ai pas besoin de vous ! »

- Ajouté à ce ton moqueur, une sorte de petite courbette et un papillonnement de paupières sur joué. La jeune fille semblait alors vexée et son ton monta d’un cran.

« Monsieur ! Vous pourriez faire preuve d’un peu plus d’amabilité ! »

- Evan se mit alors à rire bruyamment. La confrontation semblait inévitable et déjà la totalité du magasin avec les yeux rivés sur les deux protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Bradley
Humain
avatar

Messages : 29
Messages rp : 7
Date d'inscription : 04/09/2010

Identification
Âge: 23 ans
Statut: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   Ven 25 Fév - 19:12

    Erwan s'adossa contre un des murs du magasin, des murs contre lequel n'était pas suspendu des vêtements où des miroirs, d'après ses estimations, deux voir trois murs étaient ainsi. Il ne lui restait plus qu'à choisir celui qui lui offrait le plus de vue. A vrai dire, vu comme certaines personnes le regardaient il valait mieux qu'il ferme les yeux et les ignores. Leurs visages l'apeurait légèrement, surtout qu'il ne savait pas pourquoi elle le regardait comme ça, ni ce qui leurs passaient par la tête... Sadique? Beaucoup de sadiques alors... Enfin bref, garder des lunettes de soleil étant plutôt devenu très important, il n'osait même pas imaginer la tête des personnes qui l'observaient s'ils voyaient ses yeux... A bien y réfléchir, ses yeux avaient toujours été un problème, pour lui surtout. Il faut dire qu'Erwan faisait très attention au jugement que les autres portaient sur lui. Pourtant, lui, il lui arrivait rarement de se moquer de quelqu'un... Il lâcha un petit soupire, d'ennuie surtout, mais bon... A vrai dire il était tellement seul en ce moment qu'à force, il s'y habituait. C'était peut-être pour cela qu'il était venu, ici où il y avait tant de monde. Il finirait peut-être par se trouver un peu de compagnie, qui sait... Il se redressa en entendant une voix masculine qui se détachait des autres. Ouvrant les yeux il fixa autour de lui en cherchant la dite personne qu'il avait entendu plus tôt. Fronçant les sourcils il voyait bien qu'il n'était pas le seul à observer la même personne. Vu le regard encore de certaine, elles l'observaient depuis beaucoup plus longtemps. Il soupire légèrement et commença à marcher dans leurs direction, soudain stoppé par la voix d'une autre personne.
Monsieur ! Vous pourriez faire preuve d’un peu plus d’amabilité !
    Erwan tourna alors la tête vers la vendeuse. Tout les deux aussi stupides, ils pourraient tout de même choisir un autre endroit que les magasins pour regler leurs querelles... Enfin bon, il est vrai qu'ils venaient juste de se rencontrer alors bon. Il est vrai aussi que tout ce monde portait atrocement sur les nerfs. Erwan s'approcha légèrement plus, repoussant légèrement certaine personnes sur son passage. Observant à présent les deux personnes, il est vrai que la vendeuse était... trop faussement aimable justement. Toutes ses fausses manies, c'était d'autant plus insupportable, déjà cela lui ôtait l'envie de les stopper mais apparemment il allait falloir qu'il intervienne. Il s'approcha légèrement plus pour mieux observer. Ils n'avaient que ça à faire, dans un magasin... Soupirant il bouscula d'un coup d'épaule les quelques personnes qui le séparait des deux personnes. Déglutissant légèrement il attrapa l'épaule de jeune homme en le repoussant légèrement, ne souhaitant pas vraiment s'approcher de la vendeuse.

-Vous allez vous calmer, un peu?

    Il s'attendait à ce que l'homme le repousse, enfin il n'en était pas sûr. Erwan avait absolument horreur de s'interposer comme cela, surtout dans un lieu bondé comme celui là. Mais bon, vu que personne ne voulait se bouger, il fallait bien qu'il s'en charge sinon ça pouvait dégénérer. Fusillant la vendeuse du regard en regardant par dessus son épaule, certes il n'avait pas été très aimable mais elle aurait pût se contenter de ne rien dire, cela aurait été nettement plus simple... Enfin bon, cela l'avait empêché de s'endormir debout, il avait peut-être au moins fait quelque chose de bien de sa journée, si cela pouvait être considéré en bien. Il aurait très bien pût s'occuper de ses affaires, cela aurait été encore plus simple... D'ailleurs, si il n'en avait pas envie, pourquoi s'était-il interposé ? Il fallait toujours qu'il essaye de rencontrer des gens, encore. Apparemment il ne semblait pas si habitué que ça à rester seul... Enfin, il ne doutait plus qu'il n'aurait pas dut faire cela, déjà les regards étaient rivés sur lui. Au moins, la vendeuse avait eût le temps de s'éclipser, c'était déjà bien... Il ne lui resterait plus qu'à calmer l'autre homme et à rentrer chez lui, une journée qui elle au moins avait été un peu différente, c'était déjà ça de bien certainement, mais pour l'instant, il n'était pas encore chez lui. Enfin bon, peut-être qu'il n'était même pas énervé, dans ce cas là il l'avait peut-être brusqué, pour rien... Le lâchant alors il déglutit bruyamment mais continua de le fixer, observant une quelconque réaction de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lamaze
Coalition
avatar

Messages : 17
Messages rp : 10
Date d'inscription : 22/12/2010

Identification
Âge:
Statut:
Relations:

MessageSujet: Re: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   Sam 26 Fév - 16:07

_________________



- Plus les secondes passaient, et plus les clients s'agglutinaient autour de ce vieux couple improvisé. Et c’est pourquoi, au fur et à mesure, la moquerie persistante dont faisait preuve Evan s’estompa. C’était sans conteste à cause de cette soudaine et éphémère notoriété. Bien que cela ne lui soit pas désagréable d’être au centre de l’attention, il n’appréciait pas vraiment être vu comme un gamin joueur et agaçant. C’est pourquoi il se ravisa et prit un visage nettement plus sérieux qu’il y a quelques instants. Il croisa ensuite ses bras sur son torse avant de dominer la jeune fille de toute sa hauteur, après s’être rapproché suffisamment d’elle pour qu’elle se sente dominée. Ses yeux clairs devinrent alors plus profonds, comme à chaque fois que son sérieux reprenait le dessus. Il planta alors son regard dans celui de la jeune fille, ce qui avait le don de déstabiliser la gente féminine. Car il faut bien l’avouer, se retrouver devant un beau jeune homme, et en plus être le centre de son attention, ne serait-ce que pendant deux petites secondes, cela pouvait rendre ... toute chose. Et à priori, c’était le cas ici.

- Mais cet instant de calme ne dura que quelque seconde. La vendeuse était bien trop agaçante pour se laisser bercer par de beaux yeux. Elle se reprit alors et commença à déblatérer des paroles qu’il ne cherchait même pas à comprendre, tant sa voix avait le ton de l’énerver. Ses yeux roulèrent alors pour se diriger un instant vers le plafond, avant de soupirer bruyamment. L’attention du jeune homme fut alors appelée par une légère agitation venant de sa droite. Il plissa les yeux, jaugeant rapidement la situation avant de revenir sur le petit poux qui avait noircit, d’une façon déconcertante, sa journée. Bien que cela fut un exercice plaisant, quelque part. Donc, ce qu’il avait pu voir était un jeune homme -tout à fait mignon- qui semblait vouloir se glisser jusqu’à eux. Et il y parvint avant même qu’Evan ne s’en rende compte. C’est alors que -surement- dans un désir de bien faire, il interrompit leur querelle en se plaçant entre eux, avant de repousser légèrement Evan par l’épaule. Ce qui valu à notre beau gosse un haussement de sourcil en observant le jeune homme qui s’était autorisé à le toucher.

- Pourtant, Evan ne broncha pas. Se contentant de reculer de la distance que lui avait imposer le sauveur de la situation, soit un pas en arrière. Il observa alors, d’un coup d'œil, par dessus son épaule pour s’apercevoir que la vendeuse les quittait déjà, sans doute appelée par son patron, ou quelque chose dans se goût là. Evan redirigea alors toute son attention sur le jeune homme. Il planta alors son regard dans le sien, sans un mot. Jusqu’à ce qu’il décide de lui même de retirer sa main de son épaule. Ils restèrent alors un cours instant à se fixer, alors que le regard d’Evan déviait parfois pour observer le foule condensée autour d’eux, qui s’estompait au fur et à mesure. Il ricana alors sensiblement, avant de soupirer.

' Un brin d’agitation et c’est la foire. '

- Il se détendit alors, décroisant ses bras pour loger ses mains dans les poches de son jean. Il s’adressa ensuite au jeune homme d’un ton quelque peu amusé.


' Le héros du jour. '

- Il lui sourit alors sensiblement avant de lui tendre sa main.


' Evan. Enchanté. '

- Oui, sa réaction pouvait paraître étrange et disproportionnée. Mais il avait d’autre chat à fouetter que de se quereller une fois de plus, et qui plus ai avec quelque qui, visiblement, était foncièrement et naturellement bon, au point de mettre un terme à un petite bataille entre deux personnes qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam. C’est certainement ce qui l’avait protégé d’une confrontation avec Evan. Ça, et le fait qu’il était plus que mignon -car n’oublions pas que notre cher Evan est bisexuel, hein. Quoi qu’il en soit, notre beau gosse se retrouvait, face à un autre beau gosse -quel beau tableau- la main tendu, attendant qu’il la prenne pour continuer cette petite présentation qui allait déboucher sur on ne sait quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Bradley
Humain
avatar

Messages : 29
Messages rp : 7
Date d'inscription : 04/09/2010

Identification
Âge: 23 ans
Statut: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   Dim 27 Fév - 21:35

    Signe La vendeuse partie et déjà, la foule passaient son chemin, laissant ainsi Evan et Erwan seuls. Tiens, ce n’est pas si différent comme prénom, enfin ça se ressemble. Leur prénom finissent en ‘an’ et commencent par ‘e’... Ce n’est pas énorme, pas la peine d’en faire tout un plat. Mais enfin, comme quoi le hasard fait bien les choses parfois, mais pas tout le temps. Au moins, tous les deux avaient arrêtés d’êtres lorgnés par les autres présents dans la boutique. Chose qui enlevait un poids considérable des épaules d’Erwan, peut-être cependant que Evan appréciait d’être au centre de l’agitation, où pas. Ce qu’Erwan savait c’est que lui, en avait légèrement horreur. Maintenant qu’ils étaient seuls tous les deux, il pourrait peut-être parler plus facilement. Enfin, il « pourrait », mais bien qu’il le pense, il n’y arrivait que difficilement. C’est d’ailleurs pour ceci que pendant plusieurs minutes, ils restèrent tous deux à se fixer. Enfin il n’allait pas s’en plaindre, la vue d’Evan était très plaisante, il faut dire que Evan était très loin d’être moche, bien au contraire. C’est peut-être cela qui déstabilisait grandement Erwan. Heureusement que Evan semblait moins réservé, pourtant Erwan semblait peu apprécier le ton qu’il prenait. Il aurait très bien pût le laisser avec la vendeuse et passer son chemin sans rien faire, peut-être qu’il aurait peut-être mieux fait de les laisser...

    -Un brin d’agitation et c’est la foire.

    Certes, mais qui des deux avait provoqué ce ‘brin d’agitation’ ? Et s’il n’était pas intervenu, c’aurait été d’autant plus la foire. Enfin bon, c’est bête, plus il observait Evan plus il se disait qu’il aurait du mal à s’énerver, enfin du mal, cela lui était impossible, tout du moins pas tant qu’il garderait les yeux rivés sur Evan. Ses yeux dégageaient quelque chose d’envoutant, certes. Il devait y être plus sensible que la mégère qui n’y avait même pas prêté attention. Elle avait de la chance, elle. Là cela devenait presque insoutenable, Erwan se força à détourner la tête légèrement, observant par dessus l’épaule de Evan. Il sentait qu’il commençait à légèrement rougir, pas bon signe... Il secoua la tête et se remit à observer Evan, y mettant la même insistance pour essayer de le déstabiliser à son tour.

    -Le héros du jour.

    Il n’y avait pas vraiment de moquerie dans sa voix, juste un peu d’amusement, si cela l’amusait, qu’il le fasse. Erwan fronça les sourcils, observant toujours Evan avec cette même intensité. Au fond il se demandait pourquoi il faisait ça, pure revanche ? Peut-être, simplement pour voir s’il avait de l’effet sur lui, où pas... C’était purement débile, absolument et incontestablement puérile. Enfin bon... Il pouvait bien se le permettre de temps en temps. De cette façon au moins, il trouvait un peu plus la force de lui répondre sans bégayer où autre. Il reprenait de l’assurance si vous préférez, au moins il n’était pas déstabilisé... Erwan vit que Evan avait légèrement reculé, et s’il se rapprochait encore de lui ? Comment réagirait Evan ? Appréciait-il que l’on pénètre dans les limites qu’il avait lui même établies. Pourtant, Evan ne l'avait peut-être pas vu puisqu'il lui sourit alors, d'un ton amical ce qui surpris Erwan, pourtant, lorsqu'il vit qu'Evan lui tendait la main il l'attrapa, plus par principe qu'autre chose. Et puis, il avait bien envie de faire connaissance avec lui, tout à coup, allez savoir pourquoi...

    -Evan. Enchanté.

    Erwan fût surpris par la proximité de leurs prénoms, à vrai dire pendant un instant il crût avoir entendu son propre prénom mais non, Evan... Alors il s'appelait Evan et, il avait les cheveux verts... C'est marrant, mais ça ne l'est pas. Erwan lui renvoya son sourire bien que légèrement surpris de son geste, apparement il ne souhaitait pas s'embêter avec lui... Mais l'avait-il énervé et il ne le laissait pas voir? Peut-être, il est vrai qu'il s'était interposé inconsciemment et avait peut-être froisé Evan avec toutes ses histoires d'honneur, il n'avait peut-être voir certainement pas aimé perdre la face devant tant de monde, chose qu'il comprenait. Il fallait alors qu'il essaye de se rattraper, être plus sympathique avec lui.

    -Erwan, enchanté de même.Erwan déglutit légèrement, inclinant la tête sur le côté, pensif. Vous souhaitiez peut-être que je n'intervienne pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lamaze
Coalition
avatar

Messages : 17
Messages rp : 10
Date d'inscription : 22/12/2010

Identification
Âge:
Statut:
Relations:

MessageSujet: Re: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   Mar 1 Mar - 16:04

_________________



- Evan avait bien observé son interlocuteur. Quelque chose l’intriguait chez lui, mais il était incapable de dire quoi. Il semblait à la fois détaché de tout, tout en s’intégrant volontiers dans des histoires qui ne le regardait pas. Pourtant, cette dernière facette n’était en rien négative. Il ne semblait pas être de ceux qui s’occupent de ce qui ne les regarde pas, non, au contraire. Il semblait plutôt intéressé par les évènements auquel il pourrait apporter un contribution positive, si ce n’est un solution, comme ici. Une bonne âme. Une âme charitable. Pourtant, bien que ses actes soit bon, il semble en douter fortement. Sans doute n’a-t-il pas totalement confiance en lui, ou bien la gêne encombre facilement son esprit. Allez savoir. Toujours est-il que cette double facette intriguait Evan, et il se devait à présent d’en savoir plus, de faire connaissance. C’était un nouveau but de sa journée après sa recherche infructueuse de vêtement.

- Ce beau jeune homme se présenta sous le nom d’Erwan. Coïncidence ou non. Oui, leur prénom se rapprochait étrangement, mais ce n’était pas un point des plus important. Evan ne croyait pas au destin. A la chance peut-être, mais c’était bien tout ce en quoi il pouvait croire. La chance, donc, a mener un homme intriguant portant un nom semblable au sien. Il fallait donc saisir cette opportunité toute donnée. Une léger sourire étira alors une nouvelle fois les lèvres de notre beau gosse en chef. Une courte seconde après leur présentation, il l’entendit, même très légèrement, déglutir. Et cela ne faisait que le conforter dans l’idée qu’il se faisait de cette nouvelle connaissance. Une personne guidée par un désir de bien faire, qui après réflexion, se demandait si son action était légitime. Un personnage empli de doute sur sa propre personne. Il fallait palier à ça.

- Dans cette même optique, la question fatale : « Vous souhaitiez peut-être que je n'intervienne pas ? ». Un indice de plus portant à penser qu’il doutait de son acte, de ses conséquence et de son bien fondé. Evan soupira alors légèrement, sans pour autant paraître désappointé à un point inimaginable. Il n’appréciait juste pas avoir raison dans ce genre de situation. La première idée qu’il se faisait d’une personne se révélait souvent bonne, même s’il espérait toujours que ce soit le contraire. Ici, il en allait de même. Même s’il n’y avait rien de grave à douter de ses actes, bien sûr, mais ce n’était en rien fait pour améliorer la confiance que l’on se porte à soit même.

- Evan s’approcha alors de lui, tout sourire, avant de passer son bras autour de lui pour tapoter son épaule, avant d’y poser nonchalamment son bras. Il commença alors une marche lente, l’entrainant au milieu des rayons. Être statique était quelque chose qu’il avait en horreur, il sautait donc sur n’importe qu’elle occasion de bouger.


' Erwan, tu te méprends. Tu as bien fais, t’inquiètes. '

- Il continua alors leur balade lente en se rendant compte qu’il avait usé du tutoiement sans son autorisation. Il arqua donc un sourcil, face à cette liberté qu’il avait prise, et releva son bras crispé pour qu’il ne soit plus en contact avec l’épaule d’Erwan, afin de n’avoir plus aucun geste familier.

' Veuillez m’excusez pour le tutoiement. Mais ... '

- Mais il lui paraissait si proche que cela lui avait été naturel. Une intrigante proximité avait amoindrit la distance créée par le fait qu’il ne se connaissait que depuis quelques minutes. Quelques minutes courtes qui, pourtant, avaient déjà permit à Evan d'apprécier son interlocuteur, jusqu’à même le tutoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Etre au mauvais endroit au mauvais moment... [PV Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: La Ville :: Centre-ville :: Centre-commercial-
Sauter vers: